Héritage et Esprit visionnaire

C’est en 1920 que Gregory Salomon, dissident russe, émigre en France et devient un des marchands fourreurs de la place parisienne. Ensuite, son fils Boris, dans les années 60, a l’idée de proposer des peaux différentes, plus modernes, et travaillera pour les plus grands de la mode.

En 1980, son fils, Yves Salomon, lance un studio de création et devient le fabricant exclusif des plus grands, d’Azzedine Alaïa à Nina Ricci, de Thierry Mugler à Jean-Paul Gaultier. Il fonde en parallèle la marque Yves Salomon. Aujourd’hui encore, avec son fils Thomas, il continue de travailler pour les plus grands, et a enrichi la marque Yves Salomon d’une autre ligne, Army. Il repousse toujours les limites de la créativité et de l’innovation, en proposant un vestiaire d’outerwear moderne et stylé à destination des femmes et des hommes d’aujourd’hui.